Accueil Recherche Imprimer Imprimer Page précédente Page suivante Aller au contenuHaut liens d'évitement et raccourcis clavier Droits de copie Aller au menu
Design : Css-faciles & RankSpirit

Ce texte est extrait du site www.theatrons.com

Bas les masques

Sans parole, sans geste, être symboliquement nu devant un public

Cet exercice est à la fois l'un des plus simples qui puissent s'imaginer et l'un des plus riches en enseignement pour les élèves débutants souhaitant comprendre ce que le théâtre peut leur apporter.

Objectifs

Déroulement

Le groupe est assis sur des chaises placées côte à côte afin de constituer un public. Chaque membre se met tour à tour face à ce public et reste debout, sans bouger et sans parler pendant 3 minutes minimum.

Sans bouger, sans parler, face au public

L'idée est de se présenter sans masque. La parole ou les gestes, les rires, sont autant de façon de masquer notre véritable personnalité et de nous protéger du regard de l'autre. Cet exercice permet de réaliser à quel point il est difficile de se livrer à ce regard sans aucune protection.

Si vous sentez des tensions, des tics nerveux, une gène trop importante chez l'un des membres du groupe placé dans cette situation, invitez-le à se détendre, à respirer profondément, à faire le vide en lui, et prolongez l'exercice jusqu'à ce qu'il y soit parvenu (ou abandonnez-le si la personne est trop mal à l'aise. Le cas échéant, expérimentez la variante proposée plus bas). N'hésitez pas non plus à prolonger l'exercice pour les membres qui vivent visiblement une expérience forte à cette occasion.

Le public joue un rôle important : demandez à chaque membre de porter un regard encourageant et dénué de jugement, sur la personne placée face à lui.

Observations

Dans son livre "La formation de l'acteur", Constantin Stanislavski raconte une expérience très proche de cet exercice dont vous pouvez lire le résumé. Bien que le but de Stanislavski soit avant tout de démontrer l'importance de l'action intérieure, ce récit illustre parfaitement ce qui se produit lorsque l'on tente cette expérience avec un groupe d'étudiants.

L'acteur qui veut se rendre disponible à son personnage doit d'abord être capable de se livrer "nu", en toute simplicité et en toute sincérité au regard du public.

Vous constaterez que les personnes timides, discrètes, introverties, affrontent cet exercice avec une grande honnêteté et ne tentent pas de tricher par rapport aux consignes. A l'inverse, les "clowns", les charmeurs et les cabotins ne parviennent qu'avec la plus grande difficulté à rester immobile et silencieux pendant plus de 10 secondes. C'est surtout pour eux que l'exercice est intéressant : il leur permet de réaliser à quel point leur assurance repose sur des artifices.

Cet exercice, qui peut être réalisé lors de la toute première séance de travail avec un groupe, pourra être répété après quelques semaines, afin d'évaluer la progression de chacun dans l'acceptation de soi.

Variante

La consigne suivante peut être donnée au groupe au début de l'exercice :

Cette consigne change de façon très significative la façon dont l'exercice se déroule.


L'encyclopédie du théâtre